PIERRE OZER

PIERRE OZER

Le G8 ou la Guerre des Mondes [La Meuse]

Les inconditionnels de Steven Spielberg, les passionnés de science fiction et les fans de Tom Cruise comptent les minutes. C'est ce mercredi que sort dans les salles obscures le très attendu « La Guerre des Mondes » dont les affiches promotionnelles tapissent nos villes depuis deux semaines déjà. La bande annonce nous met en appétit : « Préparez-vous pour un événement qui va changer le monde ».

De l'autre coté de la Manche, à Edimbourg, des dizaines de milliers de personnes, altermondialistes, responsables d'Organisations Non Gouvernementales (ONG), représentants du secteur associatif et autres individus appelés par Bob Geldof à faire la « longue marche vers la justice » préparent depuis plusieurs semaines la venue du sommet du G8 à Gleneagles. Tous espèrent pouvoir influer sur les décisions du G8 et changer le monde.

Hasard du calendrier, les deux événements débutent le même jour. Et de quoi parlera le G8 ? De la Guerre des Mondes. Non, pas celle réalisée par Spielberg mais bien celle qui se reflète au quotidien dans l'énorme fossé qui sépare le Nord du Sud. Au Nord, les huit pays les plus riches et les plus puissants de la planète. Au Sud, une terre de conflits où la lutte pour la survie est un combat perpétuel. Alors, pour que cette réunion historique puisse modifier les déséquilibres insupportables entre ces deux mondes, recueillons-nous.

Pour que 800 millions d'individus ne soufrent plus de sous-alimentation, prions Tony Blair,

Pour que 11 millions d'enfants ne meurent plus de maladies curables, prions Jacques Chirac,

Pour que 153 millions d'enfants ne soufrent plus de carences alimentaires, prions Paul Martin,

Pour qu'un demi-million de femmes ne meurent plus en donnant la vie, prions George W. Bush,

Pour que tous les enfants du monde aient accès à l'école primaire, prions Vladimir Poutine,

Pour que deux milliards d'individus ne vivent plus dans des taudis et dans des conditions d'hygiène déplorables, prions Junuchiro Koizumi,

Pour que tous les habitants de la planète aient accès à l'eau potable, prions Gerhard Schroeder,

Pour les 1,2 milliard de personnes occupées à survivre au quotidien avec moins d'un euro par jour, prions Silvio Berlusconi.

Pour que tous les enfants du monde jouissent du même potentiel chance que nos enfants, oui, prions le G8 car il peut changer le cours de choses avec globalement peu de moyens.

 

Collectif Place du Marché (Pierre OZER & Jean-Pierre BALTHASAR). La Meuse (Belgique), 8 juillet 2005.

 

!!! Désolé pour les pubs qui s'affichent à la droite de l'écran... !!!



20/06/2006 0 Poster un commentaire

Liens

Voir les articles de la catégorie CLIVAGES NORD-SUD